Archives par mot-clé : Courrier Ministre

Le Syndicat de la Magistrature attaque l’OCRTIS

OCRTIS :

UNE NOUVELLE FOIS LE SYNDICAT DE LA MAGISTRATURE

MET DE L’HUILE SUR LE FEU !

 

Une nouvelle fois le syndicat de la magistrature (SM) démontre tout son dogmatisme et ses positions extrémistes dans un courrier du 18 octobre adressé au Garde des Sceaux. Ce syndicat très minoritaire dénonce un « bras de fer brutal » et demande « une réponse forte » face à cette « pression soutenue sur des magistrats instructeurs. »

 Le SCSI-CDFT, qui s’est toujours refusé à une opposition police/justice, réitère son soutien aux policiers de l’OCRTIS. Ces enquêteurs, mobilisés contre la grande délinquance, sont confrontés aujourd’hui à des difficultés majeures pour exercer leurs missions. Ils cherchent uniquement par cette action collective à tirer un signal d’alarme afin de sortir de cette situation. 

Le SCSI-CFDT rappelle qu’il est urgent de clarifier les cadres et techniques d’enquête faisant appel à des informateurs et aux techniques de livraisons surveillées. La politique pénale ne peut en effet être différente dans ce domaine en fonction des magistrats, des services enquêteurs, ou de la situation géographique sur le territoire.  

Le SCSI-CDFT dénonce le silence des autorités et demande que les services du ministère de l’intérieur et de la justice puissent, dans le cadre d’une table ronde, mettre en œuvre une harmonisation nationale des pratiques. Il est nécessaire de sécuriser les procédures en cours et le travail des enquêteurs. Placés sous le contrôle permanent des magistrats, ils ne peuvent être les seules victimes de règles à géométrie variable.  

Le courrier du Syndicat de la Magistrature

 

CONTACT PRESSE :

Jean-Marc BAILLEUL, secrétaire général du SCSI-CFDT : 06 75 04 13 59 

Christophe ROUGET, chargé de communication du SCSI-CFDT : 06 83 97 90 58

Galonnage OPN : un argumentaire historique et technique irréfutable

Chacun sait que dans le cadre du PPCR incluant la création d’un nouveau grade sommital dans le corps de Commandement, le SCSI s’est résolu à “faire avec” les nouvelles appellations de Commandant Divisionnaire et de Commandant Divisionnaire Fonctionnel, en dépit de l’incohérence à écarter les appellations habituelles des grades supérieurs à Commandant : Lieutenant-Colonel, Colonel. 

Nos adversaires les plus acharnés étaient à l’œuvre, imaginant sans doute être dévalorisés, salis, si les officiers de police obtenaient cette reconnaissance.

Mais chacun sait aussi que sur le galonnage, élément visuel d’identification des fonctions et responsabilités des officiers de police autant devant les autorités qu’auprès du public, le SCSI est resté ferme et déterminé, en refusant purement et simplement les projets exotiques de galonnage concoctés par l’Administration qui, là encore, voulait céder à nos adversaires.

Aucune décision n’ayant encore été prise, le SCSI a saisi le nouveau ministre de l’Intérieur M. Gérard COLLOMB d’un dossier rassemblant tout notre argumentaire et démontrant de façon incontestable le bien fondé de l’attribution des galons à 5 barrettes pour le grade et l’emploi supérieurs des officiers de police.

Ces galons ont déjà été portés par les officiers de police pendant plus de 30 ans, et le sont par leurs homologues des autres administrations !

Comme pour tant d’autres sujets, les autorités de décision devront choisir entre l’objectivité des arguments et le poids des corporatismes !

Courrier du SCSI au nouveau ministre de l’Intérieur

Monsieur le Ministre,

Le SCSI-CFDT, syndicat majoritaire des cadres de la Police Nationale et fondateur du Conseil Européen des Syndicats de Police (CESP), prend acte des intentions réformatrices louables affichées par le nouveau Président de la République.

En effet, vingt ans de réformes binaires et politisées doivent laisser place à une approche pragmatique et prospective. Le constat est aujourd’hui alarmant : le ministère de l’intérieur est léthargique et nécessite de profondes réformes.

(…)

 

Transports en Ile de France : policiers et sécurité

La présidente du Conseil Régional de l’Ile-de-France, Valérie Pécresse, propose au ministre de l’Intérieur de prendre intégralement en charge la carte de transports de policiers de la Grande Couronne, pour compléter le dispositif de sécurité des transports franciliens et combler la mise à l’écart injuste de ces agents vis à vis de ceux de la petite couronne. Prenez connaissance du courrier de Mme Pécresse adressé au SCSI (page 1), et les propositions qu’elle avance devant le ministre de l’Intérieur (pages 2 et 3).

Galonnage : mensonge, mascarade… et refus !

C’est par une communication unitaire SCSI – Cfdt et SYNERGIE OFFICIERS que nous vous informons du revirement du ministère de l’Intérieur sur la question du galonnage des officiers de police : après les promesses et en dépit de la position conforme du DGPN, c’est finalement le refus des insignes pourtant logiques et en usage dans d’autres administrations civiles.

Vous trouverez les galons retenus par le ministre pour l’Emploi Fonctionnel et le grade de Commandant Divisionnaire en page 5 du document ci-joint.