ALLO… LA PNIJ ? NE QUITTEZ PAS…

Suite à nos différentes interventions dans les médias, le ministère de la Justice a enfin accepté de nous recevoir le 14 novembre. Le président de l’ANTENJ, M. Martinelli est parfaitement au courant de la situation actuelle et met tout en œuvre avec ses équipes (37 personnes aujourd’hui, 70 en 2018) pour consolider et fiabiliser la plateforme avec deux priorités : les renvois d’appels et les scellés numériques.

Il reconnait que la situation actuelle n’est pas satisfaisante dans beaucoup de domaines …

(la suite en cliquant ci-contre)