La PNIJ prend toujours l’eau…

Perte de données, problèmes d’authentification… la Plateforme Nationale des Interceptions Judiciaires, qui doit devenir le dispositif unique des enquêteurs au 1er janvier 2017, n’est toujours pas au point. Le SCSI dénonce « les plantages à répétition » de la PNIJ dans l’article de Libération que vous pourrez découvrir ci-dessous.  Le SCSI a saisi les ministres de la Justice et de l’Intérieur.

Si vous ne visualisez pas l'article, téléchargez le en CLIQUANT ICI