Sécurité de proximité : le retour ?

Les policiers nationaux verront-ils le retour d’une forme de police de proximité annoncée par le ministre de l’Intérieur Gérard COLLOMB ? Quand ? Avec quels moyens ? Selon quels principes ?

Autant de questions pour l’instant sans réponse officielle mais qui interpellent le Syndicat des Cadres de la Sécurité Intérieure comme les élus de terrain, comme vous pourrez le suivre dans les interviews croisées de Christophe ROUGET, chargé de la communication du SCSI, et de Stéphane GATIGNON, maire de Sevran, en direct sur le plateau de BFM TV.

http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/collomb-annonce-le-retour-de-la-police-de-securite-du-quotidien-972383.html

Galonnage OPN : un argumentaire historique et technique irréfutable

Chacun sait que dans le cadre du PPCR incluant la création d’un nouveau grade sommital dans le corps de Commandement, le SCSI s’est résolu à “faire avec” les nouvelles appellations de Commandant Divisionnaire et de Commandant Divisionnaire Fonctionnel, en dépit de l’incohérence à écarter les appellations habituelles des grades supérieurs à Commandant : Lieutenant-Colonel, Colonel. 

Nos adversaires les plus acharnés étaient à l’œuvre, imaginant sans doute être dévalorisés, salis, si les officiers de police obtenaient cette reconnaissance.

Mais chacun sait aussi que sur le galonnage, élément visuel d’identification des fonctions et responsabilités des officiers de police autant devant les autorités qu’auprès du public, le SCSI est resté ferme et déterminé, en refusant purement et simplement les projets exotiques de galonnage concoctés par l’Administration qui, là encore, voulait céder à nos adversaires.

Aucune décision n’ayant encore été prise, le SCSI a saisi le nouveau ministre de l’Intérieur M. Gérard COLLOMB d’un dossier rassemblant tout notre argumentaire et démontrant de façon incontestable le bien fondé de l’attribution des galons à 5 barrettes pour le grade et l’emploi supérieurs des officiers de police.

Ces galons ont déjà été portés par les officiers de police pendant plus de 30 ans, et le sont par leurs homologues des autres administrations !

Comme pour tant d’autres sujets, les autorités de décision devront choisir entre l’objectivité des arguments et le poids des corporatismes !

Indemnisation des intérims : le SCSI obtient le respect du dispositif

Le SCSI après avoir été l’artisan du dispositif de l’indemnisation des intérims, n’a eu de cesse de le rendre plus juste que la première version consentie par le ministère, et a dû lutter constamment contre les pratiques divergentes des directions d’emploi dont certaines s’ingéniaient à réduire autant que possible l’application des textes, en ajoutant des conditions imaginaires pour écarter les officiers de leur bénéfice.

Agissant en Justice et auprès des interlocuteurs utiles de la DRCPN, le SCSI obtient une circulaire rejoignant ses analyses et confirmant que le motif de l’absence pour laquelle un intérim est accompli ne conditionne pas l’indemnisation : que le chef de service soit mis à disposition, en congés de maladie, de maternité, en congés de formation, etc., l’officier qui assurera l’intérim des fonctions devra être indemnisé après 2 mois accomplis.

Par ailleurs, le montant de l’indemnisation est par principe celui prévu pour les officiers chefs de service, aucune modulation à la baisse ne pouvant être appliquée “à la tête du client”.

ENSP – Cannes Écluse : gabegie et indignité, jusqu’où ?

La vétusté du site ENSP de Cannes-Écluse est de notoriété publique, tout comme l’est désormais la gabegie financière que constitue le replâtrage permanent de ses infra structures. Le regroupement de la formation de tous les cadres de la PN à Saint-Cyr au Mont-d’Or que le SCSI demande depuis des années est évidemment la solution la plus utile, mais toujours bloquée par des oppositions corporatistes.

Les parlementaires sont désormais convaincus de la pertinence de ce regroupement. Parviendront ils à imposer le bon sens et le pragmatisme face aux éléments les plus conservateurs de notre ministère ?

Le recrutement de commissaires en 2017

Après de longues tergiversations, ce sont finalement  73  Commissaires qui rentreront à l’ENSP site de SAINT-CYR au MONT d’OR en septembre prochain. Ils se répartissent comme suit :

  • 36 issus du concours externe  (30 + les 6 LC)
  • 14 issus du concours interne   (12 + les 2 LC)
  • 22 issus de la VAP   (18 + 4  LC)
  • 1 au titre des détachés

Le SCSI-CFDT tient à féliciter l’ensemble des promus et leur souhaite une bonne scolarité. Ils croiseront donc à l’occasion des formations communes, les 70 officiers de police recrutés cette année.

Ce recrutement de commissaires, exceptionnel en nombre, est censé compenser les départs en retraite en hausse  constatés  en ce début 2017. Une fois de plus la part largement majoritaire de candidats externes ayant suivi la formation  préparatoire de Sciences-Po, comme c’est aussi le cas  pour le concours d’officiers, atteste des parallèles de profils. C’est aussi le cas à l’EOGN malgré la différence du type de recrutement (85% en interne).

Cette promotion sera la deuxième à pouvoir bénéficier du nouveau dispositif de formation à distance défendu par le SCSI pour une partie de la scolarité, permettant ainsi à ceux qui auront réussi des tests, de pouvoir être plus proches de leur famille pendant plusieurs mois, sans être pénalisés dans leur contrôle continu.  Reste toujours posée la question de la durée de scolarité qui ne prend pas en compte l’expérience acquise contrairement à celle prévue pour les détachés, d’une durée de six mois !  Pourquoi ne pas envisager maintenant une nouvelle forme de scolarité ?

Le SCSI-CFDT qui siège au conseil d’administration de l’ENSP continuera ses actions pour  défendre l’ensemble des cadres  et  pour que l’équité s’applique au sein de l’ENSP, école qui possède deux sites aux infrastructures bien différentes, c’est un euphémisme… Aujourd’hui le taux d’encadrement des deux forces est identique et les problématiques managériales spécifiques des deux corps de cadres  exigent une approche commune dans l’intérêt du fonctionnement des services.

Le bureau national du SCSI-CFDT.