Le SCSI reçu par le ministre de l’Intérieur Gérard COLLOMB

Le vendredi 15 septembre 2017, le Ministre de l’Intérieur, assisté de son conseiller police Monsieur TIRELOQUE, recevait le bureau national du SCSI-CFDT.
Le secrétaire général a rappelé les positions de notre organisation sur les réformes annoncées et les préoccupations des cadres de la sécurité intérieure.
Si l’heure des réformes est venue, elles doivent se faire dans la concertation, en dépassant les intérêts catégoriels et la bureaucratie. L’investissement au service du public des Policiers ne peut être mis en cause. (La suite en cliquant sur l’image ci-contre).

Ratio d’avancement : comme annoncé, du mieux.

La conclusion de l’accord PPCR recomposant le corps des officiers en trois grades dont un GRAF (et donc la fusion Lt-Cne) s’accompagnait d’un objectif de répartition des personnels entre ces grades selon une proportion 40-40-20.

Des esprits chagrins (mais très minoritaires) avaient mis en doute l’évolution du ratio d’avancement nécessaire à l’atteinte de cet objectif et ont prédit le pire.

Mais durant tout cet été le SCSI-CFDT a travaillé avec les différents services RH des Directions Centrales, pour faire évoluer les nomenclatures dont certaines étaient malheureusement enlisées depuis près de 2 ans, et pour permettre en particulier que “techniquement” un volume plus élevé de postes puisse être proposé à l’avancement au grade de Commandant.

Le résultat est là : le ratio d’avancement, le fameux “ratio pro/pro”, a été fixé à 15 % pour les 3 ans à venir (2018-2020).

Pour mémoire il n’avait été que de 10% en 2016.

Ce sont donc, conformément aux engagements du SCSI-Cfdt, d’autant plus de Capitaines qui verront leurs carrières évoluer positivement : mis en chiffres, ils seront 50% de plus qu’en 2016 à bénéficier d’une promotion (méritée !).

2nd mouvement de mutation 2017 : une gestion à parfaire !

Le télégramme de mutations du deuxième mouvement général va sortir. S’il offrira aux officiers de nouvelles opportunités géographiques et fonctionnelles, par d’autres aspects il ne respecte pas l’esprit d’un protocole, qui pour le SCSI-CFDT, doit profiter aux officiers de tous grades.
Vous trouverez dans le document ci-contre les raisons de nos réserves sur ce mouvement. La mise en œuvre du protocole nécessite la rédaction d’une charte de gestion et la prise en compte des départements comptant encore de trop nombreux officiers hors nomenclature. Une phase transitoire s’impose pour accompagner la mise en œuvre du protocole en attendant : la finalisation de l’évolution des nomenclatures, la fin du blocage de la situation de capitaines et la nomination d’un nombre conséquent de commandants divisionnaires.

Frais de transport : nouvelles modalités en léger mieux, mais sous conditions drastiques

Un nouvel arrêté du 21 juillet 2017 vient, enfin, modifier les conditions de prise en charge des frais occasionnés aux agents à l’occasion des déplacements professionnels.
La CFDT était intervenue à de nombreuses reprises auprès des pouvoirs publics pour dénoncer la non revalorisation des barèmes de règlement de ces frais.
Ce nouvel arrêté, déclinant pour le ministère de l’Intérieur les conditions d’application du décret du 03 juillet 2006, entre en vigueur au 1er octobre 2017.

Le plafond des tarifs hôteliers a été enfin augmenté, mais il n’en est pas de même pour le remboursement des repas qui reste identique depuis 2002 ! A croire que certains gestionnaires ne sont pas allés au restaurant depuis cette date, ou n’ont pas mesuré la hausse des tarifs…
Vous pourrez prendre connaissance ICI de ce nouvel arrêté, et cela est même vivement recommandé afin d’éviter toute déconvenue, car les conditions de prise en charge sont particulièrement complexes et pointilleuses…

Sécurité de proximité : le retour ?

Les policiers nationaux verront-ils le retour d’une forme de police de proximité annoncée par le ministre de l’Intérieur Gérard COLLOMB ? Quand ? Avec quels moyens ? Selon quels principes ?

Autant de questions pour l’instant sans réponse officielle mais qui interpellent le Syndicat des Cadres de la Sécurité Intérieure comme les élus de terrain, comme vous pourrez le suivre dans les interviews croisées de Christophe ROUGET, chargé de la communication du SCSI, et de Stéphane GATIGNON, maire de Sevran, en direct sur le plateau de BFM TV.

http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/collomb-annonce-le-retour-de-la-police-de-securite-du-quotidien-972383.html